La volonté d´un peuple

Yvette DUFOUR, membre d´Orreaga (Nabar Estatu Pentsamendua).

Nous vivons, actuellement, un moment très important en ce qui concerne la politique. Les citoyens d’ un peuple agissent selon leurs propres règles du jeu, politiquement parlant.

Ceux qui sont dans le gouvernement défendant la Catalogne, nous constatons, que les Catalans ont donné un pas très important à l’intérieure des institutions espagnoles en réussissant un sens propre catalan. Là, il y a donc eu un changement important en ce qui concerne le domaine de la politique car les espagnoles ne veulent pas participer à celui-ci. Il est important de constater que les personnes politiques qui ont provoqué ce fait, jusqu’à présent non connu, ont certains moyens pour en venir à la situation actuelle. On peut alors considérer que cet engagement ou cette initiative politique est sérieuse. Non seulement les espagnoles n’acceptent aucunement le fait ou la situation actuelle, mais encore, ils prétendent empêcher le référendum demandant l’indépendance de la Catalogne prévu par les catalans pour le premier octobre de cette année. Et on parle de “démocratie”…

il s’avère, donc, qu’un conflit politique important se prépare.

Et l’Espagne, non seulement risque de perdre l’image de “démocrate” ( si un jour elle l’a réelement eu…), mais de plus, l’Espagne, elle , elle commence à avoir un sérieux problème aux yeux de la politique européenne et mondialement parlant également car elle perd le respect et la crédibilité d’un pays soit disant démocratique. Et je dis un vrai problème car si les catalans commencent à réclamer et à exercer leur indépendance, les andalous ou les navarrais par exemple, eux aussi prendront le même chemin en ce qui concerne la politique qui les mèneront à la propre indépendance. Et cela est très dangeureux pour l’Espagne.

Mais non seulement pour l’Espagne, mais également pour la France qui occupe aussi une partie de la Catalogne… et de la Navarre… et de…et de..et de…

voilà, alors, où nous en sommes si nous prenons compte de la situation politique actuelle.

Car il faut savoir que les catalans ont pris un tournant dont il est impossible d’arrêter tout cela. Voilá pourquoi les espagnoles sont réellement inquiets et s’acharnent donc contre les catalans. Car le tribunal constitutionnel est rejeté et les catalans ont leurs lois souveraines et ne vont pas obéir les lois espagnoles.

Reste alors á savoir si les catalans vont mener à fin leur référendum du premier octobre et ce qu’il va se passer le 2 octobre.

Même si ils parviennent à faire le référendum, il est malheureusement très probable qu’ils n’obtiennent pas leur indépendance de manière immédate et à l’intérieure des institutions espagnoles car du moment où les catalans prendront leur propre initiative politique pour libérer leur peuple, les espagnoles ne manqueront pas de dire que cela est illégal ( mais attention! “illégale” depuis la légalité espagnole! alors que les Catalans ne cherchent autre chose que leur émancipation politique envers les espagnols) et ceux-là, n’hésiteront pas à appliquer toute sorte de violance et lorsque je dis toute sorte, je n’écarte aucune forme de violance.

No Replies to "La volonté d´un peuple"

    Dejanos tu opinión

    Uso de cookies

    Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

    ACEPTAR
    Aviso de cookies