Aberri Eguna, la mascarade des colonisés

Yvette DUFOUR. ORREAGA (Nabar Estatu Pentsamendua)ko kidea.

C´est ainsi que j´ai intitulé cet article vue que l´Aberri Eguna est, en effect, le plus semblable à une mascarade.

Les participants sont, à leur ainsu, entièrement colonisés, mais de plus, il n´est pas certain qu´ils sachent ce qu´ils fêtent ce jour-lâ.

Mais allons au coeur du sujet. Il s´avère que le “nationalisme basque” a commencer à fêter l´Aberri Eguna, qu´ils considèrent donc comme le jour de la Patrie, le dimanche de Pâques en 1932 à l´occasion des “noces d´or” de la “révélation” nationaliste de Sabino Arana Goiri lors d´un entretien avec son frère Luis, un matin de 1895. Le parti nationaliste basque, présidé à l´époque par Luis Arana, situa cette éphéméride le dimanche de Pâques pour lui donner un caractère aussi religieux que politique.

Quelle est donc l´origine de l´Aberri Eguna?

Tout simplement, qu´un colonisé sous le choc d´une révélation, s´agissant cette fois-ci de Sabino Arana, se rendit compte qu´il n´était pas espagnol un lundi de Pâques de 1895.

Et voilà, en somme, ce que fêtent chaque année ces basques de bonne volonté mais de très peu de connaissances et compétances politiques. Il y a donc, en effet, un sérieux manque de contenu politique pour célébrer un tel évènement de cet ordre.

Néanmoins, nous ne voyons aucun inconvéniant pour fêter l´Aberri Eguna si cela s´agissait d´un référant de notre expression politique,  c´est à dire, de notre propre Etat, l´Etat de Navarre. Car ce que l´on célèbre actuellement autour de l´Aberri Eguna n´a aucune référence d´ordre politique telle que l´appartenance à un Etat propre que les basques nous sommes donné en l´an 824, date du couronnement d´Eneko Aritza comme premier chef d´Etat. Où bien encort la date du 15 Août 778, date à laquelle nos encètres les navarrais, donc les basques, vaincurent les troupes de l´empire des francs de Charlemagne aux portes d´Orreaga et decidèrent de se constitué en Etat souverain, royaume à l´époque, comme l´est actuellement l´Espagne et bien d´autres pays européens.

Si ce pays prétend récupérer sa liberté, il doit commencer à penser et à agir comme un Etat. Actuellement sous l´occupation.

Cela se traduit par une attitude politique propre. La navarre doit impérativement assumer qu´elle est occupée, colonisée et doit agir en conséquence. Elle doit récupérer son essence. Elle doit réactiver son Etat. Elle doit avoir sa propre vision politique et diriger ses pas vers sa liberté.

C´est pour cela qu´il faut se préparer en ce qui concerne le domaine de la politique et ne surtout pas confier à que la solution à                 l´occupation viendra de la main de nos occupants. C´est à nous d´imposer notre propre modèle d´Etat et pour cela il faudra mettre un terme à l´actuelle situation d´occupation.

Il serait bien plus logique de célébrer l´Amerri Eguna (Ama herri, Amalurra) lorsque nous aurons réactiver notre Etat navarrais.

Car ne l´oublions pas, le point de départ de notre indépendance se trouve dans la réactivation de l´Etat navarrais.

Je profite, en passant, pour inviter tous les basques, donc tous les navarrais et navarraises, à revendiquer l´Askatasunaren Eguna le 15 Août en mémoire de tous ces navarrais et navarraises qui non seulement luttèrent, mais en plus, vaincurent nos occupants.

Cela a du sens.

No Replies to "Aberri Eguna, la mascarade des colonisés"

    Dejanos tu opinión

    Uso de cookies

    Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

    ACEPTAR
    Aviso de cookies